Marseille Change
Une nouvelle ville

La Métropole Aix-Marseille-Provence agit pour rendre la ville centre plus accueillante, plus apaisée et plus agréable à vivre au quotidien. Cette stratégie se déploie au croisement de multiples enjeux : aménagement, mobilité, propreté, sécurité, proximité… La taille de la capitale régionale et les enjeux de centralité qui lui sont liés justifient cet engagement sans précédent. Le rayonnement et l’attractivité grandissante de la deuxième ville de France profiteront à l’ensemble du territoire métropolitain.

Une approche transversale et concertée garante d’efficacité

Le projet pour Marseille se joue à l’échelle d’une ville dont la superficie est 2,5 fois plus grande que Paris et 5 fois plus grande que Lyon. La complexité urbaine exige des réponses spécifiques et ciblées mais toujours avec une vision globale de la situation.

Travaux Boulevard Urbain Sud

Un nouveau mode de vie

Ainsi, la création et la requalification de grands axes routiers de contournement (L2, Boulevard urbain sud) libèrent tout le centre-ville de la pression automobile. Désormais, à Marseille, place aux piétons et aux vélos dans un cadre de vie harmonieux et épanouissant. Et cette redynamisation des espaces publics ne concerne pas que l’hyper centre. « Marseille change » c’est aussi le cours Lieutaud transformé en une avenue arborée où il fait bon se promener, la rocade du Jarret métamorphosée en un boulevard apaisé, le quartier des Catalans qui s’ouvre sur le littoral, la Corniche Kennedy, et sa vue imprenable sur la mer, investie par les promeneurs et les cyclistes…

Les pieds dans l’eau

Le littoral marseillais représente d’ailleurs un enjeu essentiel pour cette mutation. En effet, l’accessibilité au patrimoine maritime, cet atout prestigieux, marqueur puissant de l’identité marseillaise, doit être renforcée. Ce lien au littoral est une évidence. Il répond à une vocation maritime historique et, pour l’avenir, il cimente le destin d’une cité prospérant en harmonie avec son environnement.

Vue du port à Marseille

Mobilité et liberté

La diminution de la circulation automobile permet le déploiement d’un ambitieux plan vélo. Tous les travaux de requalification s’accompagnent d’aménagements cyclables. Deux kilomètres de pistes cyclables bidirectionnelles ont été inaugurées en juin le long de la Corniche Kennedy. En 2020, d’autres « lignes vélo » se déploieront sur la Canebière, le cours Lieutaud, le boulevard Charles Livon… Rapidement, ce maillage entièrement sécurisé s’étendra jusqu’à l’Estaque, Luminy, la Penne-sur-Huveaune, Château-Gombert, l’Hôpital Nord… La Métropole crée ainsi un réseau sécurisé de « lignes » dédiées aux vélos de 85 km à horizon 2024 et de près de 130 km en 2030.

Simultanément, la Métropole Mobilité unifie et harmonise l’offre de transports en commun sur le territoire. Un service urbain et interurbain toujours plus régulier, fiable et sécurisé se met ainsi en place. Une alternative au tout-voiture que confortent des parkings relais nombreux et accessibles. Quant aux parkings en centre-ville, leurs tarifs baissent. Ils deviennent gratuits pour tous la première demi-heure et particulièrement attractifs pour les résidents et les noctambules.

Piste cyclable sur la Corniche Kennedy

Au centre de l’attention

Tous les services de la Métropole sont mobilisés pour que Marseille change. Des interventions régulières sur les voiries viennent ainsi renforcer l’opération d’aménagement. Des conteneurs enterrés remplacent progressivement les anciens bacs destinés aux déchets ménagers. Par ailleurs, grâce à un service de récupération et de recyclage, les cartons des commerçants vont disparaître du paysage. L’espace sera, à la fois, plus ouvert, plus propre et mieux protégé.

Canebière septembre

Marseille se réinvente

Marseille change pour un objectif concret : faciliter le quotidien des usagers, de tous ceux qui vivent et travaillent dans cette ville, ou qui, de passage, la visitent. Toutes les actions de la Métropole convergent ainsi au profit d’une cité phocéenne à la fois plus attrayante, plus apaisée et plus accessible. Ce cercle vertueux est impulsé en concertation avec les habitants et en collaboration avec les commerçants, les artisans, les opérateurs culturels, le tissu économique, le monde associatif… tous acteurs de cette attractivité. La Métropole accompagne ce dynamisme économique, culturel et social pour qu’il puisse se déployer en toute sécurité et sérénité.