« Quartiers Libres » pour une dynamique
de développement global

Quartiers Libres est un projet urbain lancé en 2016 sur l’ensemble du secteur Saint-Charles et Belle de Mai. Piloté par la Métropole Aix-Marseille-Provence, il vise le développement harmonieux de ces quartiers habités pour améliorer la qualité de vie de toutes et tous. Ce plan d’actions concertées implique l’ensemble des habitantes, des habitants et des usagers. Il contribue au rayonnement et à l’attractivité de Marseille.

LE CONTEXTE

Saint Charles - Belle de Mai, un potentiel à développer...

Ces quartiers ont une localisation centrale à Marseille. À travers la gare Saint-Charles, ce secteur est une porte d’entrée au sein de la Métropole. Ces territoires disposent d’atouts indéniables : centralité animée, équipements structurants et patrimoniaux… qui mériteraient d’être mieux valorisés, et mis en synergie. Persiste également la coupure physique crée par la voie ferrée, entre les quartiers Saint-Charles, au sud, et Belle de Mai, au nord.

Ces quartiers nécessitent des infrastructures de transport, des équipements (scolaires, sportifs, culturels…), des logements et des espaces publics / verts de qualité et en quantité suffisante. Une dynamique de développement d’ensemble est à créer et c’est tout l’enjeu du projet Quartiers Libres. 

Photo 2 Gare (contexte - page de présentation)

Avec la gare et les casernes comme moteurs !

Le projet de doublement de la gare Saint-Charles en souterrain à l’horizon 2035 vient renforcer la volonté de mener un projet urbain ambitieux pour ce secteur*.

Le projet Quartiers Libres comprend également l’aménagement des casernes de la Belle de Mai. Ce site de 7 hectares a vocation à devenir un « haut-lieu » de la vie publique du quartier.

*Plus d’informations sur le projet de la nouvelle gare souterraine Saint-Charles sur le site de la SNCF www.lignenouvelle-provencecotedazur.fr

Entrez dans Quartiers Libres

Sites actifs

Les sites actifs de Quartiers Libres sont des opérations déjà réalisées, ou des sites existants et ouverts au public dont les modalités restent à définir ensemble.

Opérations en cours

Les opérations en cours sont des actions sur lesquelles le projet urbain travaille en ce moment (études, ateliers de travail…). Elles sont regroupées en plusieurs thématiques générales (habitat, écoles, espaces publics…).

Balade virtuelle

Les objectifs DU PROJET URBAIN

  • Valoriser les qualités existantes des quartiers Saint-Charles et Belle de Mai tout en proposant de nouvelles opportunités pour ses usagers ;
  • Engager et accompagner les actions en faveur de l’habitat ancien et neuf, pour répondre aux besoins des habitantes et des habitants du quartier
  • Déployer des équipements publics au service des habitantes et habitants, de qualité et en quantité suffisante ;
  • Faciliter les déplacements et les liens avec le centre-ville, en accroissant et en améliorant les réseaux et les infrastructures de transports ;
  • Apporter plus de nature en ville, au service du bien-être et de la protection de l’environnement ;
  • Donner plus de place aux piétons et vélos, en développant des cheminements dédiés ;
  • Améliorer le cadre de vie, en offrant des espaces publics de qualité ;
  • Apporter de nouvelles dynamiques sociales et économiques, et offrir de nouvelles opportunités d’emploi local ;
  • Mieux insérer la gare Saint-Charles dans la ville de manière à accompagner le projet en cours de la nouvelle gare sous-terraine (LNPCA)
Photo 4 Les objectifs du projet urbain (page de présentation)

La Métropole Aix-Marseille-Provence est accompagnée par l’équipe pluridisciplinaire d’architectes urbanistes, sociologues et ingénieurs dont les co-mandataires sont les agences Güller & Güller et TVK.

Un projet urbain transversal.

140 hectares intégrant les quartiers Saint-Charles et Belle de Mai à Marseille.

Pour améliorer la qualité de vie et accompagner l’arrivée de la nouvelle gare Saint-Charles en souterrain.

Depuis 2016.

En associant la population, les partenaires institutionnels et toutes les personnes qui font vivre le secteur.

Les dates clés

2010 à 2015 :  Acquisition progressive des différentes casernes de la Belle de Mai pour ouvrir et équiper le secteur*. La confirmation du projet de doublement de la gare Saint-Charles en 2013 est venue renforcer la volonté de mener une réflexion urbaine de grande ampleur pour et avec les habitantes et les habitants..

2013 à 2014 : Une démarche originale et ambitieuse de « management des parties prenantes » (habitantes, habitants, associations, écoliers, acteurs institutionnels…) est engagée pour rédiger le cahier des charges de la consultation urbaine. 

2015 :  La procédure de dialogue dit « compétitif » est menée avec trois équipes pluridisciplinaires différentes. 

2016 : Les architectes urbanistes du projet urbain choisis sont les co-mandataires : Güller & Güller et TVK. Ils sont accompagnés d’une équipe rassemblant sociologue, paysagiste, spécialiste mobilité, programmiste et ingénieur environnement. Le projet Quartiers Libres est lancé !

* Il reste aujourd’hui la caserne du Muy dont les négociations entre la Métropole et la Défense s’accélèrent en 2021.
* Procédure de marché public permettant le dialogue et l’échange entre un commanditaire et des candidats.

LE calendrier

Retrouvez ici l’ensemble des actions et réalisations du projet Quartiers Libres depuis 2013 jusqu’à 2035*.

 

*Le calendrier à venir est présenté à titre indicatif ; il est susceptible d’évoluer.

Décembre : Délibération de la Ville de Marseille pour lancer le projet Quartiers Libres Saint-Charles / Belle de Mai.

2e semestre de l’année : Concertation avec les habitantes, les habitants et les acteurs pour construire le cahier des charges de la consultation urbaine.

Décembre : Appel à candidature pour les équipes d’architectes urbanistes : 32 équipes de renommée internationale ont répondu.

Février 2015 – Mars 2016 : 3 équipes (Devillers et Associés, Studio 015 Viganò, Güller & Güller / TVK) sont sélectionnées pour participer au dialogue compétitif et travailler à l’élaboration du projet urbain.

Avril : Le projet de Güller & Güller / TVK est choisi avec leur proposition de Plan Guide portant sur les 140 ha de Quartiers Libres et du Plan d’Aménagement du site des anciennes casernes de la Belle de Mai.

Septembre : Réunion publique de présentation du projet et de l’équipe lauréate et lancement des études sur Quartiers Libres.

24 novembre – 1er décembre : Ateliers thématiques sur le futur groupe scolaire Marceau (le premier avec l’équipe pédagogique, le deuxième avec les parents d’élèves).

2017-2018 : Prospective scolaire sur le 3ème arrondissement en partenariat avec les services de la scolarité de la construction.


Janvier – Juillet :
Exposition « Nos Quartiers Libres » à la Friche la Belle de Mai et au Syndicat des architectes des Bouches-du-Rhône. Présentation des résultats de l’étude sur l’habitat par le cabinet Bosc.

Avril : Acquisition du couvent Levat et de son jardin par la Ville de Marseille et installation de Juxtapoz.

20 juin : Revue de projet n°1 : présentation de l’étude sur la mobilité et le lancement de la concertation sur le jardin Levat. 

Septembre : Mise en place du comité de gestion temporaire du jardin Levat composé de la Ville de Marseille, de la Métropole et des représentants d’habitants, et ouverture du jardin au public.

21 décembre : Le secteur de la Belle de Mai fait partie des 12 secteurs identifiés comme prioritaires dans le cadre du Nouveau programme national de rénovation urbaine (NPNRU) et signature du 3e protocole de lutte contre l’habitat indigne par la Ville de Marseille, la Métropole et l’État.

1er janvier : Transfert du projet urbain Quartiers Libres à la Métropole Aix-Marseille-Provence.

Janvier – Décembre : Identification de l’ancien bâtiment militaire au 12 rue Bugeaud comme Maison du projet et lieu d’accueil de l’exposition permanente. Établissement d’une convention d’occupation temporaire avec la Ville de Marseille autorisant la Métropole à activer le lieu pour le projet urbain. 

6 février, 15 mars, 31 mai, 19 juin : 4 ateliers thématiques sur la mobilité.

22 février : Revue de projet n°2 : les avancées de l’étude mobilité et sa concertation, la prospective scolaire et les projets de groupes scolaires ainsi que le bilan de l’ouverture du jardin levat et les premiers retours du Comité de Gestion.

2 mai : Réunion de lancement de la concertation pour l’avenir du couvent et du jardin Levat.

Juin : Finalisation du programme du groupe scolaire Marceau par le bureau d’études Alphaville du groupement Güller-Güller et l’équipe projet Quartiers Libres avec les services de la Ville de Marseille, en s’appuyant sur les ateliers de concertation menés.

2019 : Plan d’action scolaire sur les écoles existantes du 3ème arrondissement puis choix de 5 groupes scolaires prioritaires dans le cadre de la Grande Opération Urbanisme.

2019 : Travail partenarial et concertation publique SNCF sur la nouvelle gare Saint-Charles.

Janvier : Attribution du concours d’architecture à l’Agence HESSAMFAR- VERONS pour la construction du groupe scolaire Marceau par la Ville de Marseille.

25 février : Revue de projet n°3 : les chantiers Quartiers Libres, la stratégie de lutte contre l’habitat indigne et dégradé, lien avec le projet de doublement de la gare SNCF, Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUi), la mobilité et la voirie, les interrogations sur la démarche de concertation.

Mars : Lancement du concours de Maîtrise d’œuvre pour le Groupe Scolaire Jolie-Manon par la Ville de Marseille.

4 Mars : Décision ministérielle confirmant la réalisation de la Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur (LNPCA) en cohérence avec la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM).

Printemps – Automne : Finalisation du projet d’école Marceau et préparation du permis de construire par la Ville de Marseille.

Avril – Juin : Exposition « Nos Quartiers Libres » à la Maison pour Tous de la Belle de Mai. Présentation du projet d’école Marceau par les architectes retenus.

29 avril : Atelier thématique pour choisir les 5 démarches prioritaires sur les espaces publics.

23 mai : Ateliers de concertation sur les 7 hectares de casernes de la Belle de Mai.

Mai – Juin : Ateliers de travail pour définir l’avenir du jardin et couvent Levat (en partenariat avec les acteurs du Territoire et la Ville de Marseille).

4 juin : Restitution finale des ateliers thématiques de 2018 et de l’étude sur la mobilité et les déplacements.

9 juillet : Revue de projet n°4 : la gare Marseille Saint-Charles, les écoles Quartiers Libres (Marceau et La Friche), les démarches immédiates sur 5 espaces publics, les ateliers.

15 juillet : Signature État/Ville de Marseille/Métropole et d’autres partenaires du Plan partenarial d’aménagement (PPA) du centre-ville de Marseille avec identification de l’îlot Clovis Hugues comme l’un des 4 îlots prioritaires sur lequel agir.

4 novembre : Mise en service de la ligne 56.

Fin 2019 début 2020 : Identification d’un espace capable dans le Groupe Scolaire Marceau et choix d’y implanter une ludothèque par la Ville de Marseille.

2019 – 2020 : Définition d’une méthode d’investigations techniques (sols, structures, réseaux) pour intervenir sur les îlots prioritaires dont l’îlot Clovis Hugues – Belle de Mai.

Février : Finalisation des travaux de réhabilitation et de mise aux normes du Pavillon Belle de Mai (exemple : rez-de-chaussée accessible aux personnes à mobilité réduite).

Mars – Mai : Crise sanitaire, distribution de paniers alimentaires et de colis de produits d’hygiène au Pavillon Belle de Mai.

Avril : Poursuite du travail de co-conception des espaces publics identifiés par les acteurs en vue des 1ers aménagements prochains (boulevard Boyer, Rue Levat, tunnel National, tunnel Benédit, parvis écoles National et Pommier, angle rue Clovis Hugues/Levat, angle Clovis Hugues/Belle de Mai).

Avril : Préparation du travail à mener sur les réhabilitations des écoles National, Pommier, Jobin-Cadenat et Bernard Cadenat dans le cadre du PPA.

Printemps : Démolition par la Ville de Marseille des hangars squattés à côté de l’école Bugeaud et du Pavillon Belle de Mai, laissant place à des terrains en friches à potentiel pour le secteur.

Septembre – Décembre : Travaux de démolition du bâtiment de la caserne Marceau dans le cadre de la préparation du chantier de construction de l’école Marceau par la Ville de Marseille.

Octobre – Décembre : Échanges avec les acteurs (habitants, associations, écoles, parents d’élèves…) et lancement d’un document collaboratif en ligne pour recueillir et partager les besoins et attentes sur le Pavillon Belle de Mai.

Novembre : Choix du lauréat pour le concours du groupe scolaire Jolie-Manon et son parc d’accompagnement par la Ville de Marseille.

Mi-2021 : Aile ouest de la caserne du Muy occupée pour 6 ans par le ministère de la Justice et réalisation d’une salle d’audience modulaire dans la cour de la caserne.

Avril : Dépôt du permis de construire le groupe scolaire Marceau.

Mars : Recherche de partenaires pour occuper le Pavillon Belle de Mai aux côtés de la Métropole et ainsi dynamiser le secteur.

1er mars – 15 avril : Travail partenarial et concertation SNCF concernant le projet LNPCA intégrant la future gare souterraine de Marseille Saint-Charles.

8 mars : Lancement par la Métropole du dispositif d’arrêt à la demande sur la ligne de bus nuit 533 (Géraniums vers Canebière Bourse) qui traverse la Belle de Mai et la ligne de bus nuit 521 (Gare Saint-Charles vers Luminy Pn des Calanques).

Mai : Chantier participatif pour la construction de jardinières sur le parvis Bugeaud.

19-21 mai : Ateliers de co-desing organisés par les étudiants de l’Ecole Urbaine de SciencesPo et le programme Présage, réunissant les professionnels, les techniciens et les habitantes et les habitants dans le cadre de la démarche égalité femmes/hommes dans les espaces publics.

15 et 16 juin : Ateliers gare pour définir l’avenir du quartier de la gare Saint-Charles.

29 juin : exposition interactive au Pavillon Belle de Mai des travaux des étudiants de Sciences Po Paris sur l’égalité femmes hommes dans les espaces publics du secteur Quartiers Libres, suivie de la diffusion du film Les Marseillaises, richesses de la Nation par la Maison pour tous Belle de Mai 

15 et 16 juin : Ateliers gare pour définir l’avenir du quartier de la gare Saint-Charles.

LES ACTEURS DU PROJET

Plus d'informations
quartierslibres@ampmetropole.fr