LES CITÉS DE LA CASTELLANE ET DE LA BRICARDE SE RÉINSCRIVENT DANS LA DYNAMIQUE DE LA VILLE

La Castellane, ensemble de logements sociaux emblématiques des 15e et 16e arrondissements va connaître une profonde transformation avec le projet de renouvellement urbain en cours de validation. Le programme intègre également la cité de La Bricarde et vise à retrouver de meilleures conditions de vie pour les habitants.

Deux cités en grande difficulté….

Les deux cités situées dans les 15eet 16e arrondissements, l’une de 1249 logements construite en 1972, et l’autre de 690 logements collectifs sociaux, présentent des défauts originels de conception : organisation en labyrinthe, mauvaise intégration à la topographie, isolement de la ville par de multiples infrastructures. Ces quartiers sont caractérisés par la précarité sociale, l’insécurité et la délinquance, associées aux trafics de stupéfiants.

avec des atouts majeurs

Ces deux ensembles ont pourtant de nombreux atouts. Ils sont proches des pôles de développement économiques : ZFU Saint André / Saint Henri, centre commercial Grand Littoral, activité du grand port maritime, et de la trame routière les reliant à de nombreuses villes de la métropole (Marignane, Vitrolles, Aix… IIs bénéficient également de nombreux espaces naturels à revaloriser.Concernant La Castellane, le quartier a déjà marqué une étape décisive avec la démolition récente de la tour K et l’aménagement du parc de la Jougarelle et de la place de la Tartane.

Les enjeux du projet

Le projet de renouvellement urbain vise une meilleure intégration des deux quartiers dans leur environnement. Cette reconquête de l’attractivité résidentielle nécessite la conception d’un projet urbain.

Il s’appuie sur la présence de nombreux équipements et il favorise ainsi la réussite éducative, culturelle et sportive, levier pour apaiser les conditions de vie des habitants.

Le projet est accompagné d’un programme social ambitieux qui permet d’enrayer la précarisation des habitants, l’isolement du site et les processus de spécialisation sociale.

La requalification du boulevard Henri Barnier en boulevard urbain multimodal, avec l’arrivée prochaine du tramway, facilitera les échanges avec les quartiers limitrophes, et reconnectera la cité à la ville et aux pôles économiques riverains.

Le projet vise également l’excellence environnementale, notamment en activant le corridor écologique de la Jougarelle au coteau de LaBricarde/Plan d’Aou et ce, jusqu’au domaine de Foresta

Un projet co-construit avec les habitants

En 2015, des premiers ateliers participatifs sont menés par l’Adéus / InCittà / Menighetti. Les habitants ont pu alimenter le diagnostic de l’étude, autour de cinq thématiques : emploi, mobilité, équipements, espaces publics et logements. Les résultats en ont été synthétisés dans les carnets de la concertation.

En 2016, les premières interventions dans le quartier (démolition du bâtiment G, démolition du parking de la Tartane) rendent plus concret et visible le PRU*. Les habitants sont à nouveau associés au projet. Des ateliers de co-conception, menés par Etienne Ballan, offrent des espaces de réflexion aux aménagements transitoires place de la Tartane.

*Projet de renouvellement urbain

Les chiffres-clés

0 Ha
0
habitants environ
0
logements
0
groupes scolaires
0
centres sociaux
0
piscine

Le programme

Reconfigurer les îlots pour créer de résidences de plus petite taille et diversifier le patrimoine à travers des démolitions, mais aussi la réhabilitation et la diversification des bâtiments restants.

Créer une trame de voiries et d’espaces publics pour ouvrir à tous la traversée des citées. La programmation de locaux et services permettront de promouvoir ces nouveaux espaces et créeront un flux.

Activer un corridor vert avec la valorisation des espaces de biodiversité et la création de voies douces.

Reconstruire un groupe scolaire et créer trois pôles d’excellence dans trois domaines : environnement, sport et culture.

Relocaliser le centre social sur le boulevard Henri Barnier en tant que lieu charnière entre les deux cités

le calendrier

Dépôt conventionnement ANRU
*Agence nationale pour la rénovation urbaine

1e semestre 2022

Démolition de la tour K

Février 2021

Présentation du projet en comité d’engagement de l’ANRU* 

27 février 2020

Comité de pilotage

12 juillet 2019

Démolitions du parking de la Tartane et du bâtiment G, et premiers aménagements transitoires sur la place de la Tartane

2017

Validation en comité de pilotage des grandes orientations et d’un schéma directeur en comité technique avec directions opérationnelles 

Janvier 2016 et mars 2017

Protocole de préfiguration pour un projet d’intervention urbaine et sociale sur le secteur de La Castellane et ses abords 

15 janvier 2015
Teddy Seguin - 5

Les acteurs du projet

L’État via l’ANRU impulse et finance les projets de renouvellement urbain.

La Métropole Aix-Marseille-Provence porte l’ensemble du programme de renouvellement urbain sur le territoire métropolitain.

La Mission renouvellement urbain de la Métropole, en coordination étroite avec la Ville de Marseille, pilote les opérations et la concertation en lien avec les équipes de la politique de la ville de la Métropole, en charge du volet social du projet.

Les équipes de maîtrise d’œuvre urbaine et sociale :

Jornet Llop Pastor, Adéus, Setec, La Condition Urbaine

Les maîtres d’ouvrage : 

Les bailleurs sociaux : Logirem, Erilia, Unicil, les services de la Métropole Aix-Marseille-Provence et de la Ville de Marseille

La maîtrise d’usage :

Les habitants, leurs représentants et les acteurs locaux et associatifs

Les ressources du projet

Plus d'informations
mru@ampmetropole.fr