EN DIRECT

Tour K : un chantier de démolition exemplaire

Actus démolition Tour K - Teddy Seguin -1

Décembre 2020

Avec une concertation préalable avec l’ensemble des acteurs locaux et les écoles, un travail de pédagogie et une communication ciblée et continue et appuyé par un service de gardiennage dédié, le chantier de déconstruction de la Tour K de plus de 18 mois s’est déroulé sans encombres et dans les délais. L’ensemble de ces actions, portées par le bailleur Erilia en fait un chantier exemplaire sur les territoires en renouvellement urbain. Les travaux se sont finalisés en décembre 2020.

Propriétaire de la tour K, Erilia a ainsi lancé une première étape essentielle du projet urbain avec la déconstruction de cet immeuble qui fut longtemps l’emblème de la cité. Un emblème résidentiel d’abord avec ses 90 logements offrant une vue imprenable sur la grande bleue, puis un concentré de tous les maux qui affectent le quotidien des grands ensembles. Cette dérive ainsi que les enjeux urbanistiques ont très tôt décidé les pouvoirs publics à envisager la démolition de l’immeuble dans le programme de rénovation urbaine. Seule condition pour permettre d’ouvrir le quartier sur la ville

Avec son homologue, le bâtiment G petit immeuble pont de 12 logements qui marquait l’entrée de la cité (démoli en 2016 par Unicil), la tour K verrouillait l’espace public. En supprimant la tour et la dalle de la Tartane à proximité, le bailleur contribue à rompre l’organisation autarcique de la cité. Une ouverture qui sera matérialisée demain par l’aménagement d’un grand mail public réalisé par la Métropole, reliant le quartier au boulevard Barnier, avec une entrée sur l’emprise libérée.

Partager cet article sur :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn