EN DIRECT

Le cours Lieutaud n’est plus le même

MicrosoftTeams-image (15)

La requalification de cet axe stratégique du centre-ville de Marseille est terminée. La circulation est désormais apaisée au profit des piétons et des cyclistes. La végétalisation et les aménagements rendent l’espace public d’autant plus attractif pour les habitants et les usagers. Cette réhabilitation favorise également l’activité économique.

Cette requalification, portée par la Métropole Aix-Marseille-Provence et soutenue par le Département des Bouches-du-Rhône, concerne 1,3 kilomètre, de La Canebière au boulevard Baille en intégrant le boulevard Garibaldi.

Réconcilier les usagers

Le cours Lieutaud, véritable trait d’union entre La Canebière et le boulevard Baille, est désormais beaucoup plus accueillant pour les piétons et les cyclistes.

La circulation est passée à 2 x 1 voie sur la majorité du cours. Elle est uniquement maintenue à 2 x 2 voies sur le boulevard Garibaldi. 40 % des espaces sont désormais alloués à la voiture, contre 80 % avant la requalification. Autant de place gagnée pour les piétons et les cyclistes.

Les habitants et les usagers profitent ainsi de trottoirs arborés et sensiblement élargis. Tout le long de l’avenue, les vélos cheminent sur des pistes cyclables sécurisés.

Un paysage urbain aimable pour les habitants et les usagers

Le carrefour du boulevard Théodore Thurner et du cours Lieutaud a été complètement réaménagé. Devant la maison de l’architecture, des bancs ont été installés. Le carrefour du cours Julien et du cours Lieutaud a également été requalifié. Quant à la passerelle Estelle, qui enjambe le cours (et permet de relier la rue d’Aubagne et le cours Julien), elle a été dotée d’un habillage en ferronnerie.

Simultanément, de nombreuses façades de l’avenue ont été ravalées par le Département des Bouches-du-Rhône.

La nuit, l’éclairage, diffusé par des nouveaux candélabres et des spots lumineux, souligne la qualité des aménagements et la richesse du patrimoine architectural.

Une avenue qui retrouve son attractivité

Le cours Lieutaud concentre des grandes enseignes, des magasins d’accessoires et d’équipements dédiés aux deux-roues. C’est un lieu vivant, animé par des cafés, des restaurants, des commerces, des bureaux… Une activité commerciale et tertiaire que la requalification valorise.

Du mobilier adapté à tous les besoins

Déploiement de conteneurs enterrés, mise en place de recharges pour véhicules électriques, reprise de l’ensemble des carrefours à feux… Les habitants et les usagers peuvent ainsi pleinement profiter d’un espace public confortable et sécurisé.

130 platanes plantés

Ces arbres majestueux offrent une ombre bienvenue et ouvrent des perspectives pour le regard. Leur alignement rappelle le cours Lieutaud tel qu’il était au XIXe siècle. À une nuance près : la variété sélectionnée est résistante au chancre coloré. Ce choix garantit la pérennité des plantations, tout en préservant de toute contamination les platanes des boulevards Salvator et Thurner, tout proches.

Des principes d’aménagements unifiés qui participent à l’harmonisation du paysage urbain

Les trottoirs du cours Lieutaud arborent des pavés élégants en pierre calcaire. Ce matériau a été privilégié par la Métropole pour la requalification des rues du centre-ville de Marseille. Cette unité dans le traitement des espaces publics crée de la cohérence, de l’homogénéité et, in fine valorise la richesse patrimoniale des sites.

Partager cet article sur :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn