Marseille Change

Top départ pour la végétalisation du centre-ville de Marseille

Arbres rue Fabre

Sur le secteur Fabre / Bir Hakeim, l’archipel arboré prend forme. D’ici fin novembre, des platanes de belles dimensions prolongeront, jusqu’au Vieux-Port, l’alignement verdoyant de La Canebière. Dans le même temps, huit chênes verts seront plantés sur le parvis de l’Opéra, et vingt érables champêtres peupleront la rue Beauvau. Avant la fin de l’année, une centaine d’arbres prendront place dans l’hyper centre de Marseille. Et ce n’est qu’un début.

« Marseille change » et la nature revient en ville

La requalification du centre-ville de Marseille s’accompagne d’une forte végétalisation des espaces publics. Le bénéfice est double : autant urbain qu’environnemental. En réintroduisant la nature en ville, la Métropole embellit le cadre de vie et renforce la biodiversité. La végétalisation permet aussi de lutter contre les îlots de chaleur. De plus, les arbres absorbent les émissions de CO2 et de polluants. Ils contribuent ainsi à l’amélioration de la qualité de l’air.

Une trame verte de plus de 1700 arbres d’ici trois ans

  • Dans l’hyper centre, 350 arbres vont être plantés avant la fin du printemps 2020 (en fonction des possibilités du sous-sol). Cette strate arborée sera composée de plus de 30 essences (érable, chêne, platane, marronnier, pin…).
  • Sur le cours Lieutaud, le projet paysager intègre 134 arbres. Sur chaque « rive », un alignement de platanes, de tilleuls et de micocouliers révélera les qualités du cours originel.
  • La rocade du Jarret se transforme en un boulevard jardiné. Les alignements actuels seront complétés par la plantation de nouveaux sujets, dont les essences varieront au gré du parcours. À terme, l’ensemble du boulevard bénéficiera de la plantation de 1 300 arbres.

Partager cet article sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn