DE LA SAVINE AU VALLON DES TUVES

Longtemps isolée sur un plateau, la cité de La Savine est désormais reliée au vallon des Tuves grâce au nouveau parc du canal. À la suite de l’ambitieux projet urbain lancé en 2012, le quartier se reconnecte, aujourd’hui, à son environnement urbain et naturel. L’habitat s’est diversifié, et de nouveaux équipements se sont implantés à proximité. La poursuite des démolitions entraîne maintenant de nouvelles réflexions sur l’avenir du plateau.

Lutter contre un urbanisme obsolète…

Les 1391 logements sociaux de La Savine ont été réalisés en 1973, sur un plateau isolé au nord de Marseille. Lancé en 2008, le projet de renouvellement urbain a été revu avec une ambition accrue en 2012, à la suite de la découverte d’amiante dans les joints des cloisons des bâtiments. Une situation qui a imposé la démolition quasi intégrale des immeubles, à l’exception de la résidence de la Petite Savine, ainsi que le relogement des habitants sur et hors site.

pour un nouveau quartier connecté

Ce projet rompt avec l’isolement du plateau en créant, en contrebas, un nouveau pôle urbain de proximité. Des logements, des commerces et des équipements publics assurent ainsi une continuité avec le vallon des Tuves. Et le parc urbain du canal, nouvellement créé, renforce encore cette relation entre les sites et leurs habitants.

Les enjeux du projet

Des logements pour tous

La démolition progressive des immeubles du plateau a entraîné le relogement de près de 1000 ménages. Près de la moitié a souhaité se saisir de cette opportunité pour déménager dans un autre quartier de Marseille. Ceux qui ont souhaité rester sur place ont emménagé dans deux nouvelles résidences construites en lisière du plateau ou à la Petite Savine, désormais réhabilitée. Deux programmes supplémentaires seront bientôt lancés dans le vallon. Tous ont bénéficié, et notamment les personnes les plus fragilisées, d’un accompagnement social attentif et constant de l’ensemble des partenaires.

Un nouveau pôle urbain de proximité
Afin de favoriser l’accroche du quartier de La Savine au reste de la ville, le projet intègre le vallon des Tuves où est créée une centralité urbaine ouverte sur l’axe métropolitain du boulevard du Bosphore. Le projet y prévoit la construction de logements, l’implantation de commerces, et la réalisation d’un nouvel équipement social et d’une crèche.
Pour multiplier les connexions, les espaces publics sont requalifiés et un parc urbain rapproche plateau et vallon. L’aménagement valorise le patrimoine paysager et souligne le lien au massif de l’Étoile. 
La poursuite du projet avec le NPNRU

Le nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU), lancé par l’ANRU*, va permettre la poursuite du projet urbain engagé en première phase : la consolidation du centre urbain, l’achèvement de la désurbanisation du plateau qui entre dans une phase de transition, avant une éventuelle réurbanisation.

Cette deuxième phase envisage l’élargissement du périmètre d’études urbaines avec, en particulier, une meilleure connexion du quartier au reste de la ville, l’évolution urbaine du boulevard du Bosphore et la liaison avec le pôle d’échanges de Saint-Antoine. 

*Agence nationale pour la rénovation urbaine

Un projet élaboré avec les habitants

Depuis 2015, une Maison du projet a été construite au cœur de La Savine. Cette présence est essentielle pour renforcer la connaissance du projet et de tous ses acteurs et partenaires. Elle favorise également le lien social et les contributions d’habitants. Grâce aux permanences hebdomadaires, l’équipe d’animation peut répondre aux très nombreuses questions. Le lieu participe également de la dynamique associative du quartier.

La Maison du projet

Espace ressource pour les habitants et toute personne intéressée par le projet de renouvellement urbain de La Savine – Vallon des Tuves.

  • les mardis / mercredis de 14h à 18h
  • les samedis de 10h à 14h

Contact : maisonduprojet.savine@orange.fr

Les chiffres-clés

0
d'espaces publics aménagés
+ 0
logements démolis
+ 0
ménages relogés sur site / hors site
0
logements sociaux reconstruis*
0
de nouveaux commerces et services de proximité

*dont 145 sur le plateau, 88 dans le Vallon et 317 hors site.

Centre social la savine

Financement

Mars 2009 – Décembre 2015

  • ANRU : 39 M€
  • Ville de Marseille : 14,8 M€
  • Métropole Aix-Marseille-Provence : 3 M€
  • Département 13 : 21 M€
  • Région PACA : 4,4 M€
  • Bailleurs : 57,5 M€ 
  • Autres (dont CDC*) : 15 M€

*Caisse de Dépôts et Consignations

le calendrier

  • Élargissement du chemin du vallon des Tuves
  • Livraison de 66 logements locatifs sociaux au vallon des Tuves
  • Livraison de la maison de la nature et de l’Étoile
  • Démolition de la tour K
2022
  • Démolitions des bâtiments H et I
  • Livraison de la Maison Pour Tous et de la crèche du vallon des Tuves
  • Livraison de la résidence en accession aidée Terra Nova
2021
  • Lancement des travaux d’espaces publics dans le vallon des Tuves
  • Création d’un jardin d’insertion des Restos du Cœur
  • Démarrage de la requalification du boulevard circulaire
  • Démolition du bâtiment G2
2020
  • Transfert d’une partie du centre médical dans des locaux neufs

2019
  • Premiers aménagements sur le boulevard de la Savine
  • Démolition du bâtiment J
2018
  • Reconstruction de 3 salles de classe maternelle sur site
  • Livraison de 80 logements locatifs sociaux la Mûre (Logirem) et livraison de 65 logements locatifs sociaux la Couronne (Logirem)
2017
  • Lancement de la réhabilitation de la Petite Savine
  • Lancement des travaux du groupe scolaire
  • Livraison de logements locatifs sociaux Carré Saint-Lazare (3e arrondissement)
2016
  • Nouvelle convention avec l’ANRU signée entre les partenaires, pour un montant de 135 M€ à la suite de la décision de démolir la plupart des bâtiments.
  • Ouverture de la Maison du projet et lancement du nouveau dispositif de concertation
2015
  • 1973 : Construction de 1391 logements à La Savine 
  • 1993 – 2002 : Démolition progressive de 587 logements 
  • 30 mars 2009 : Signature convention ANRU – 83 M€
  • 2010 : Découverte d’amiante dans les joints des cloisons 
  • 2011 : L’architecte-urbaniste Patrick Germe est missionné par Marseille Rénovation Urbaine (MRU) pour concevoir un nouveau projet sur un périmètre large, intégrant le vallon des Tuves et le Bosphore. 
  • 2013 – 2014 : Organisation d’une trentaine d’ateliers de concertation thématiques et lancement des comités « cadre de vie »
Avant 2015
_MRU071217_LaSavine_8281-2

Les acteurs du projet

L’État via l’ANRU impulse et finance les projets de renouvellement urbain.

La Métropole Aix-Marseille-Provence porte l’ensemble du programme de renouvellement urbain sur le territoire métropolitain.

La Mission renouvellement urbain de la Métropole, en coordination étroite avec la Ville de Marseille, pilote les opérations et la concertation en lien avec les équipes de la politique de la ville de la Métropole, en charge du volet social du projet.

Les équipes de maîtrise d’œuvre urbaine :

Germe&JAM et Le Cerfise puis LVD Énergie pour l’animation de la concertation, le groupement Horizons sur la transition. 

Les maîtres d’ouvrage : 

Le bailleur Logirem, la Foncière Logement, la Ville de Marseille, 3F Sud, Séarim, la Soléam pour le compte de la Métropole Aix-Marseille-Provence et de la Ville de Marseille

La maitrise d’usage : Les habitants, leurs représentants et les acteurs locaux et associatifs

Les ressources du projet

Plus d'informations
mru@ampmetropole.fr